Conjugaison

Le verbe surpasser conjugué au présent de l'indicatif

Je surpasse

Tu surpasses

Elle/Il surpasse

Nous surpassons

Vous surpassez

Elles/Ils surpassent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
Je surpassais
Tu surpassais
Elle/Il surpassait
Nous surpassions
Vous surpassiez
Elles/Ils surpassaient
Futur:
Je surpasserai
Tu surpasseras
Elle/Il surpassera
Nous surpasserons
Vous surpasserez
Elles/Ils surpasseront
Passé simple:
Je surpassai
Tu surpassas
Elle/Il surpassa
Nous surpassâmes
Vous surpassâtes
Elles/Ils surpassèrent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
Je surpasserais
Tu surpasserais
Elle/Il surpasserait
Nous surpasserions
Vous surpasseriez
Elles/Ils surpasseraient
Présent du subjonctif:
Que je surpasse
Que tu surpasses
Qu'elle/Il surpasse
Que nous surpassions
Que vous surpassiez
Qu'elles/Ils surpassent
Imparfait du subjonctif:
Que je surpassasse
Que tu surpassasses
Qu'elle/Il surpassât
Que nous surpassassions
Que vous surpassassiez
Qu'elles/Ils surpassassent
Impératif:
surpasse
surpassons
surpassez


Définition du verbe surpasser:
1° Être plus haut, plus élevé. Cela surpasse la muraille de deux pieds. Il le surpasse de toute la tête.
Il se dit aussi d'autres dimensions.
Du corps de ce dragon.... Une tête sortait en forme de pupitre, Dont le triangle affreux, tout hérissé de crins, Surpassait en grosseur nos plus épais lutrins, BOILEAU, Lutr. IV.
L'attraction que le soleil exerce sur elles [les planètes] surpasse celle qu'elles exercent sur lui, autant qu'il les surpasse en quantité de matière, VOLT., Phil. Newt. III, 8.

2° Fig. Être au-dessus.
Comme c'est nous qui surpassons les petites choses, PASC., Disproportion, 2, édit. FAUGÈRE.
Le pape saint Grégoire a dit de la couronne de France qu'elle est autant au-dessus des autres couronnes du monde que la dignité royale surpasse les fortunes particulières, BOSSUET, Reine d'Anglet.

3° Fig Aller au delà.
Je crois que nulle passion ne peut surpasser la force d'une telle liaison [l'amitié de la Rochefoucauld et de Mme de la Fayette], SÉV., 5 avril 1680.
Si la constance admirable avec laquelle la reine a soutenu ces calamités [de la révolution anglaise] ne surpassait de bien loin les crimes qui les ont causées, BOSSUET, Reine d'Anglet.
Notre siècle.... a vu un roi [Louis XIV].... s'élever au-dessus de lui-même, surpasser et l'espérance des siens et l'attente de l'univers, ID., Louis de Bourbon.
Surpassez, s'il se peut, les crimes de vos pères, RAC., Théb. IV, 3.
Ce jour surpasse tout ; jamais, je le confesse, Vous ne fûtes aimée avec tant de tendresse, ID., Bérén. v, 5.
Mon bonheur a passé mon espoir, comme mon malheur a surpassé toutes mes craintes, VOLT., Princ. Babyl. 5.

4° Fig. Être au-dessus de quelqu'un, l'emporter sur lui.
Je crains que cette Trappe, qui veut sur passer l'humanité, ne devienne les Petites-Maisons, SÉV., 15 avr. 1671.
Quoique les dieux surpassent de loin en connaissance tous les hommes, FÉN., Tél. I.
Achitoas ne fut point consolé ; car il sentit que Mentor le surpassait encore plus par sa modestie que par les charmes de sa voix, ID., ib. VIII.
Lorsqu'il [Alcibiade] était avec le satrape Tissapherne, il surpassait en luxe et en dépense toute la magnificence des Perses, ROLLIN, Hist. anc. Oeuvr. t. III, p. 645, dans POUGENS.
Lorsque Henri IV entendit dans le parlement nommer Louis XII le père du peuple, il se sentit pénétré du désir de l'imiter, et il le surpassa, VOLT., Disc. récept.
Des maîtres capables de former des disciples dignes de les surpasser, DUCLOS, Él. Fontenelle.
J'ai connu quelques-uns de ces artistes ; et j'ai appris depuis qu'un élève que j'avais vu chez Pamphile, et qui se nomme Apelle, les avait tous surpassés, BARTHÉL., Anach. Introd. part. II, sect. 3.

5° Excéder les forces, l'intelligence, les ressources. Cette dépense surpasse mes moyens.
L'étendue visible du monde nous surpasse visiblement, PASC., Pens. I, 1, édit. HAVET.
La dernière démarche de la raison, c'est de reconnaître qu'il y a une infinité de choses qui la surpassent, ID., ib. XIII, 1.
Ni la hauteur des entreprises ne surpassait la capacité de M. le Tellier, ni les soins infinis de l'exécution n'étaient au-dessus de sa vigilance, BOSSUET, le Tellier.
Et, si ce grand dessein surpasse ma valeur, Du moins ce désespoir convient à mon malheur, RAC., Mithr. III, 1.
Une femme curieuse se passionne pour un parti contre un autre dans toutes les disputes qui la surpassent, FÉN., t. XVII, p. 121.

6° Causer un grand étonnement. Cet événement me surpasse.

7° Se surpasser, v. réfl. Faire encore mieux qu'on ne fait d'ordinaire ou qu'on n'a fait précédemment.
Je vais aux sermons des Mascaron et des Bourdaloue ; ils se surpassent à l'envi, SÉV., 19.
Racine s'est surpassé [dans Esther], ID., 516.
Phidias fut chargé de l'ouvrage, et ce fut alors qu'il se surpassa lui-même, ROLLIN, Hist. anc. Oeuvr. t. XI, 1re part. p. 86, dans POUGENS.
Mme de Montespan, dans cette matinée, se surpassa elle-même dans l'art profond qu'elle possédait si bien de feindre et de dissimuler, GENLIS, Mme de Maintenon, t. I, p. 26, dans POUGENS.
Participe présent du verbe surpasser est surpassant
Le verbe surpasser est une verbe du 1er groupe.
Voisi quelques autres verbes du 1er groupe:
  • Divaguer
  • Embêter
  • Implémenter
  • Pérenniser
  • Regorger
  • Revirer


  • Pour nous contacter...