Conjugaison

Le verbe rôtir conjugué au présent de l'indicatif

Je rôtis

Tu rôtis

Elle/Il rôtit

Nous rôtissons

Vous rôtissez

Elles/Ils rôtissent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
Je rôtissais
Tu rôtissais
Elle/Il rôtissait
Nous rôtissions
Vous rôtissiez
Elles/Ils rôtissaient
Futur:
Je rôtirai
Tu rôtiras
Elle/Il rôtira
Nous rôtirons
Vous rôtirez
Elles/Ils rôtiront
Passé simple:
Je rôtis
Tu rôtis
Elle/Il rôtit
Nous rôtîmes
Vous rôtîtes
Elles/Ils rôtirent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
Je rôtirais
Tu rôtirais
Elle/Il rôtirait
Nous rôtirions
Vous rôtiriez
Elles/Ils rôtiraient
Présent du subjonctif:
Que je rôtisse
Que tu rôtisses
Qu'elle/Il rôtisse
Que nous rôtissions
Que vous rôtissiez
Qu'elles/Ils rôtissent
Imparfait du subjonctif:
Que je rôtisse
Que tu rôtisses
Qu'elle/Il rôtît
Que nous rôtissions
Que vous rôtissiez
Qu'elles/Ils rôtissent
Impératif:
rôtis
rôtissons
rôtissez


Définition du verbe rôtir:
1° Faire cuire de la viande à la broche. Rôtir de la viande.
Fig. Il n'est bon ni à rôtir ni à bouillir, il n'est propre à rien.
Voiture lui dirait [à Mlle Clairon, dans le rôle d'Olympie] qu'on ne lui reprochera pas de n'être bonne ni à rôtir ni à bouillir, D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 6 avril 1764.
Un feu à rôtir un boeuf, un très grand feu.
Ce feu pris à matière sèche.... Devint grand à rôtir un boeuf, SCARR., Virg. I.
Fig. Rôtir le balai, voy. BALAI.

2° Rôtir au four, faire cuire de la viande dans le four.

3° Griller, faire cuire sur le gril ou autrement. Rôtir du poisson sur les charbons.
Il se dit aussi de certaines choses qu'on fait cuire dans la braise et dans les cendres. Rôtir des marrons.

4° Par exagération, chauffer trop fortement.
On n'a chaud en hiver que dans les pays froids ; vos petites cheminées de Paris, où l'on se rôtit les jambes pour avoir le dos gelé, ne valent pas nos poêles [de Berlin], VOLT., Lett. Mme Denis, 18 janv. 1752.

5° Causer un effet comparé à la brûlure, en parlant de la chaleur du soleil. Après une gelée, il arrive souvent que le soleil rôtit les jeunes bourgeons.

6° Il se dit, avec un sens d'ironie, du supplice du feu.
Si vous pensez que les âmes de ces grands hommes [de l'antiquité] soient éternellement rôties par les diables, VOLT., Dial. XXVI, 1.
[Un sauf-conduit] sauvegarde rarement efficace, depuis que l'empereur Sigismond, ayant protégé Jean Huss, le laissa rôtir par le pieux concile de Constance, ID., Quest. mir. XI.

7° V. n. Être cuit à la broche, ou sur le gril, ou dans la braise. Le gigot rôtit.
Nos deux maîtres fripons Regardaient rôtir des marrons, LA FONT., Fabl. IX, 17.
Il ne leur manque que la parole [aux bêtes].... quel est le barbare qui pourrait faire rôtir un agneau, si cet agneau nous conjurait par un discours attendrissant de n'être point à la fois assassin et anthropophage ?, VOLT., Dict. phil. Viande.

8° Recevoir une trop vive chaleur. Ce sont des sables brûlants, tout y rôtit. Que faites-vous là au soleil à rôtir ?

9° Se rôtir, v. réfl. Être rôti. Prenez garde que votre poulet ne se rôtisse trop.
Familièrement. Se chauffer de trop près. Vous vous rôtissez.
Éprouver l'action d'un soleil ardent. Il se rôtit au soleil.
Participe présent du verbe rôtir est rôtissant
Le verbe rôtir est une verbe du 2ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 2ème groupe:
  • Assagir
  • D√©garnir
  • Divertir
  • Envieillir
  • √©vanouir
  • Surir


  • Pour nous contacter...