Conjugaison

Le verbe parvenir conjugué au présent du subjonctif

Que je parvienne

Que tu parviennes

Qu'elle/Il parvienne

Que nous parvenions

Que vous parveniez

Qu'elles/Ils parviennent



Autre temps du subjonctif:
Imparfait du subjonctif:
Que je parvinsse
Que tu parvinsses
Qu'elle/Il parvînt
Que nous parvinssions
Que vous parvinssiez
Qu'elles/Ils parvinssent


Autres modes et temps:
Présent de l'indicatif:
Je parviens
Tu parviens
Elle/Il parvient
Nous parvenons
Vous parvenez
Elles/Ils parviennent
Imparfait de l'indicatif:
Je parvenais
Tu parvenais
Elle/Il parvenait
Nous parvenions
Vous parveniez
Elles/Ils parvenaient
Futur de l'indicatif:
Je parviendrai
Tu parviendras
Elle/Il parviendra
Nous parviendrons
Vous parviendrez
Elles/Ils parviendront
Passé simple de l'indicatif:
Je parvins
Tu parvins
Elle/Il parvint
Nous parvînmes
Vous parvîntes
Elles/Ils parvinrent
Conditionel présent:
Je parviendrais
Tu parviendrais
Elle/Il parviendrait
Nous parviendrions
Vous parviendriez
Elles/Ils parviendraient
Impératif:
parviens
parvenons
parvenez


Définition du verbe parvenir:
Il se conjugue comme venir.

1° Venir jusqu'au terme qu'on s'est proposé. Il ne put jamais parvenir au haut de la montagne.

2° Il se dit des choses qui arrivent à destination. J'espère que ma lettre parviendra jusqu'à lui.
Fig.
Ici même et du fond de cette auguste enceinte D'affreux gémissements vers moi sont parvenus, VOLT., Sémiram. I, 3.

3° Fig. Atteindre quelque terme présenté comme un but auquel on arrive. Parvenir à un grand âge.
Vous avez acquis une parfaite beauté, et vous êtes parvenue jusqu'à être reine, SACI, Bible, Ézéchiel, XVI, 13.
Enfin je suis parvenue au divin banquet, BOSSUET, Anne de Gonz.
L'avantage de ce gouvernement était que les citoyens s'affectionnaient d'autant plus à leur pays, qu'il se conduisait en commun et qu'ils pouvaient tous parvenir aux honneurs, ROLLIN, Hist. anc. Oeuv. t. IX, p. 254, dans POUGENS.
La morale a aussi sa chimère : c'est le désintéressement, la parfaite amitié ; on n'y parviendra jamais, mais il est bon que l'on prétende y parvenir : du moins en le prétendant on parvient à beaucoup d'autres vertus, ou à des actions dignes de louange et d'estime, FONTEN., Dial. 2e, Morts anc. mod.
Notre caractère est de nous perfectionner, et celui des Chinois est jusqu'à présent de rester où ils sont parvenus, VOLT., Moeurs, 155.
L'histoire du règne de Louis XV commence presque à la naissance de ce prince né le 15 février 1710 ; il parvint à la couronne le 1er septembre 1715, à l'âge de cinq ans et demi, DUCLOS, Oeuv. t. v. 1.
On parvient bientôt à aimer ce qu'on fait, quand on ne fait que ce qui est bien, J. J. ROUSS., Lett. à M. B. Corresp. t. II, p. 203, dans POUGENS.

4° Absolument. S'élever en dignité, faire fortune.
Ces artifices que les ambitieux appellent le secret de parvenir, FLÉCH., Duc de Mont.
Il faut savoir écrire, compter, faire des chiffres ; il n'y a que ce moyen-là pour parvenir, DANCOURT, les Agioteurs, I, 1.
Il aurait pu parvenir s'il avait su se vaincre, MASS., Carême, Enf. prod.
Les intrigues qui font parvenir sont comptées parmi les secrets d'une profonde sagesse, ID., Carême, Salut.
Le verbe parvenir est une verbe du 3ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 3ème groupe:
  • Bouillir
  • Compromettre
  • Discourir
  • Perdre
  • Permettre
  • Prendre


  • Pour nous contacter...