Conjugaison

Le verbe obscurcir conjugué au présent de l'indicatif

J'obscurcis

Tu obscurcis

Elle/Il obscurcit

Nous obscurcissons

Vous obscurcissez

Elles/Ils obscurcissent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
J'obscurcissais
Tu obscurcissais
Elle/Il obscurcissait
Nous obscurcissions
Vous obscurcissiez
Elles/Ils obscurcissaient
Futur:
J'obscurcirai
Tu obscurciras
Elle/Il obscurcira
Nous obscurcirons
Vous obscurcirez
Elles/Ils obscurciront
Passé simple:
J'obscurcis
Tu obscurcis
Elle/Il obscurcit
Nous obscurcîmes
Vous obscurcîtes
Elles/Ils obscurcirent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
J'obscurcirais
Tu obscurcirais
Elle/Il obscurcirait
Nous obscurcirions
Vous obscurciriez
Elles/Ils obscurciraient
Présent du subjonctif:
Que j'obscurcisse
Que tu obscurcisses
Qu'elle/Il obscurcisse
Que nous obscurcissions
Que vous obscurcissiez
Qu'elles/Ils obscurcissent
Imparfait du subjonctif:
Que j'obscurcisse
Que tu obscurcisses
Qu'elle/Il obscurcît
Que nous obscurcissions
Que vous obscurcissiez
Qu'elles/Ils obscurcissent
Impératif:
obscurcis
obscurcissons
obscurcissez


Définition du verbe obscurcir:
1° Priver de clarté.
Les ombres par trois fois ont obscurci les cieux, RAC., Phèdre, I, 3.
Mille noires vapeurs obscurcissent le jour, J. B. ROUSS., Cantate, Circé.
Ces oiseaux [les freux] vont par troupes très nombreuses, et si nombreuses que l'air en est quelquefois obscurci, BUFF., Ois. t. V, p. 77.
Par extension.
Madame, ou je me trompe, ou durant vos adieux Quelques pleurs répandus ont obscurci vos yeux, RAC., Brit. V, 3.

2° Fig. Rendre peu intelligible.
Ces sortes d'abstractions [notions abstraites réalisées] ont infiniment obscurci tout ce qu'on a écrit sur la liberté, question où bien des plumes ne paraissent l'être exercées que pour l'obscurcir davantage, CONDILL., Conn. hum. sect. 5.

3° Fig. Ternir, ôter du lustre.
Ce grand nom d'Hasdrubal n'est-il pas obscurci ? Et de mes lâchetés ne l'ai-je point noirci ?, MAIRET, Mort d'Asdrub. III, 4.
La splendeur de leurs noms en est-elle obscurcie ?, CORN., Cinna, I, 3.
Voulez-vous de vos pleurs obscurcir le renom ?, ROTR., Herc. mour. V, 1.
D'autant que les jansénistes n'obscurcissent non plus l'éclat de la Société [des jésuites] qu'un hibou celui du soleil, PASC., Prov. VII.
Quintilien, en parlant de Ménandre, ne craint point de dire que, par l'éclat de son nom et la beauté de ses ouvrages, il a obscurci ou plutôt effacé la gloire de tous ceux qui ont écrit dans le même genre, ROLLIN, Hist. anc. Oeuv. t. V, p. 142, dans POUGENS.
Leurs cruautés [des conquérants de l'Amérique], mon fils, ont obscurci leur gloire, VOLT., Alz. I, 1.

4° Fig. Cacher, voiler comme d'un nuage.
Jamais l'envie n'a obscurci dans mes écrits la justice et la vérité, MARMONTEL, Mém. X.

5° Fig. Ôter la clarté aux lumières, la vivacité au sentiment.
Je me console des inquiétudes qui viennent brouiller la joie de vous voir bientôt à Paris, par la crainte que j'aurais de quelque accident imprévu, si cette joie était toute pure et toute brillante ; je me la laisse donc obscurcir, afin qu'à la faveur de quelques tribulations je puisse en approcher avec plus de sûreté, SÉV., 6 oct. 1680.
Opposé non-seulement aux brigues et aux partialités qui corrompent l'intégrité de la justice et aux préventions qui en obscurcissent les lumières, mais encore aux voies irrégulières et extraordinaires, BOSSUET, le Tellier.
Ah ! que je crains les funestes nuages Qui de ce prince obscurcissent les yeux !, RAC., Esth. II, 9.

6° Fig. Rendre aveugle intellectuellement.
Il y a [dans les prophéties et les miracles] de l'évidence et de l'obscurité, pour éclairer les uns et obscurcir les autres, PASC., Pens. XXIV, 18, éd. HAVET.

7° S'obscurcir, v. réfl. Perdre de sa clarté. Le temps s'obscurcit.
Le soleil s'obscurcira, la terre tremblera, tous les éléments seront dans la confusion, BOURDAL., Myst. Passion de J. C. t. I, p. 228.
Fig.
Sachant combien sa connaissance [de l'homme] s'est obscurcie par les passions, PASC., Pensées, t. I, p. 250, édit. LAHURE.

8° Perdre de la faculté de voir. La vue s'obscurcit.
Les yeux d'Héli s'étaient obscurcis, et il ne pouvait voir, SACI, Bible, Rois, I, 3.
Fig. La raison s'obscurcit.

9° Devenir plus foncé, plus brun, en parlant des couleurs.
Les couvertures des ailes sont bordées de brun, et les grandes pennes vont toujours s'obscurcissant de plus en plus, de la base à la pointe où elles sont presque noires, BUFF., Ois. t. VIII, p. 210.
Fig. Il se dit de la physionomie, sous l'impression du mécontentement, de la tristesse, etc.
À cette confidence le front du baron s'obscurcit, GENLIS, Voeux téméraires, t. I, p. 139, dans POUGENS.
Participe présent du verbe obscurcir est obscurcissant
Le verbe obscurcir est une verbe du 2ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 2ème groupe:
  • étourdir
  • Havir
  • Redémolir
  • Réjouir
  • Rugir
  • Vernir


  • Pour nous contacter...