Conjugaison

Le verbe maintenir conjugué au présent de l'indicatif

Je maintiens

Tu maintiens

Elle/Il maintient

Nous maintenons

Vous maintenez

Elles/Ils maintiennent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
Je maintenais
Tu maintenais
Elle/Il maintenait
Nous maintenions
Vous mainteniez
Elles/Ils maintenaient
Futur:
Je maintiendrai
Tu maintiendras
Elle/Il maintiendra
Nous maintiendrons
Vous maintiendrez
Elles/Ils maintiendront
Passé simple:
Je maintins
Tu maintins
Elle/Il maintint
Nous maintînmes
Vous maintîntes
Elles/Ils maintinrent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
Je maintiendrais
Tu maintiendrais
Elle/Il maintiendrait
Nous maintiendrions
Vous maintiendriez
Elles/Ils maintiendraient
Présent du subjonctif:
Que je maintienne
Que tu maintiennes
Qu'elle/Il maintienne
Que nous maintenions
Que vous mainteniez
Qu'elles/Ils maintiennent
Imparfait du subjonctif:
Que je maintinsse
Que tu maintinsses
Qu'elle/Il maintînt
Que nous maintinssions
Que vous maintinssiez
Qu'elles/Ils maintinssent
Impératif:
maintiens
maintenons
maintenez


Définition du verbe maintenir:
Il se conjugue comme tenir.

1° Tenir ferme et fixe. Une barre de fer qui maintient la charpente.

2° Fig. Conserver dans le même état, entretenir, défendre.
[Sertorius] Maintient de nos Romains le reste indépendant, CORN., Sertor. I, 1.
Elle [la grandeur royale].... Maintient le laboureur, donne paie au soldat, LA FONT., Fabl. III, 2.
Le bon Dieu vous maintienne !, MOL., le Dép. III, 4.
Mon enfant, le bon Dieu puisse-t-il vous bénir, Et dans tous vos attraits longtemps vous maintenir, ID., Éc. des f. II, 6.
Une coutume nouvelle était un prodige en Égypte ; tout s'y faisait toujours de même ; et l'exactitude qu'on y avait à garder les petites choses, maintenait les grandes, BOSSUET, Hist. III, 3.
Sa tranquille vertu.... Dans un coeur tous les jours nourri du sacrement, Maintient la vanité, l'orgueil, l'entêtement, BOILEAU, Sat. X.
Le Parnasse français, ennobli par ta veine, Contre tous ces complots saura te [Racine] maintenir, ID., Ép. VII.
Maintiendrai-je des lois que je ne puis garder ?, RAC., Bérénice, IV, 5.
Que le ciel vous maintienne en ces bons sentiments !, REGNARD, Folies amour. II, 5.
Ce tribunal [la censure] maintenait les moeurs dans la république ; mais ces mêmes moeurs maintenaient ce tribunal, MONTESQ., Esp. VII, 10.
L'on compte plus de soixante et dix usurpations contre lesquelles les parlements ont toujours maintenu la liberté naturelle de la nation et la dignité de la couronne, VOLT., Louis XIV, 35.
Les manufactures de Van Robès et de beaucoup d'autres qu'il [Colbert] avait établies, n'étaient maintenues que par des gens de cette secte [protestants], ID., Mél. hist. Frag. sur l'hist. XXVIII.

3° Terme de vénerie. Maintenir le change, se dit des chiens qui continuent de suivre la bête qu'ils ont lancée.

4° Affirmer, prétendre. Je maintiens qu'il en est ainsi.
Le peuple pour miracle osera maintenir Que le ciel par son fils l'aura voulu punir, CORN., Héracl. II, 2.
Nous maintenons que toutes les vérités ne sont pas bonnes pour le théâtre, et qu'il en est de quelques-unes comme de ces crimes énormes dont les juges font brûler les procès avec les criminels, , Académie, Sentim. sur le Cid.
On reparla de ce pauvre billet que vous m'écrivîtes.... je le soutiens conforme à notre amitié ; on me la disputa, je la maintins, SÉV., au comte de Guitaut, 20 avr. 1683.

5° Se maintenir, v. réfl. Demeurer, persister dans le même état de conservation. Ce vieillard se maintiendra longtemps. Ces murs se maintiennent bien.
Conserver un poste, une position. Le régiment, attaqué par des forces supérieures, ne put se maintenir au delà du ravin.
Fig.
Que cette religion se soit toujours maintenue et inflexible, cela est divin, PASC., Pensées, part. II, art. 4.
Thérèse a su se maintenir dans ces deux états de ferveur, FLÉCH., Panég. de Ste Thérèse.
Ils [de jeunes magistrats qui achètent les magistratures] n'apportent d'autre préparation à leurs charges que celle de les avoir désirées ; ils s'y jettent sans discernement et s'y maintiennent sans mérite, ID., Lamoign.
Les autres [hommes d'État, dans un changement]... ne pouvant ni soutenir leur dignité ni supporter leur disgrâce, ni se maintenir à la cour..., ID., le Tellier.
L'âge viril, plus mûr.... Contre les coups du sort songe à se maintenir, BOILEAU, Art p. III.
Du moins un long combat pourra s'y maintenir, CRÉBILLON, Catilina, IV, 2.
L'événement fera connaître s'ils [les jésuites] sont assez forts pour se maintenir au Paraguai en dépit de l'Espagne, D'ALEMB., Destr. des Jésuites, Oeuv. t. V, p. 242, dans POUGENS.
Participe présent du verbe maintenir est maintenant
Le verbe maintenir est une verbe du 3ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 3ème groupe:
  • ├ębattre
  • Inclure
  • Remettre
  • Retondre
  • Sourire
  • Surfaire


  • Pour nous contacter...