Conjugaison

Le verbe descendre conjugué au présent de l'indicatif

Je descends

Tu descends

Elle/Il descend

Nous descendons

Vous descendez

Elles/Ils descendent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
Je descendais
Tu descendais
Elle/Il descendait
Nous descendions
Vous descendiez
Elles/Ils descendaient
Futur:
Je descendrai
Tu descendras
Elle/Il descendra
Nous descendrons
Vous descendrez
Elles/Ils descendront
Passé simple:
Je descendis
Tu descendis
Elle/Il descendit
Nous descendîmes
Vous descendîtes
Elles/Ils descendirent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
Je descendrais
Tu descendrais
Elle/Il descendrait
Nous descendrions
Vous descendriez
Elles/Ils descendraient
Présent du subjonctif:
Que je descende
Que tu descendes
Qu'elle/Il descende
Que nous descendions
Que vous descendiez
Qu'elles/Ils descendent
Imparfait du subjonctif:
Que je descendisse
Que tu descendisses
Qu'elle/Il descendît
Que nous descendissions
Que vous descendissiez
Qu'elles/Ils descendissent
Impératif:
descends
descendons
descendez


Définition du verbe descendre:
v. n.

1° Aller du haut en bas. Descendre de sa chambre, d'un arbre. Descendre de cheval, de voiture.
Descends tel qu'autrefois la mer te vit descendre...., RAC., Esther, I, 5.
Tu n'aurais pas à la légère Descendu dans ce puits, LA FONT., Fab. III, 5.
Venir d'un lieu élevé. Il descendait du palais.
Et quelle ardeur soudaine Vous a fait tout à coup descendre dans la plaine ?, RAC., Théb. I, 3.
Suivre le courant d'une rivière.
Enfin Alexandre, après avoir employé neuf mois entiers à dèscendre par les rivières, arriva à l'Océan, ROLLIN, Hist. anc. Oeuvres, t. VI, p. 543, dans POUGENS.
Fig. La corruption ne tarda pas à descendre des hautes classes parmi le peuple.
Et des dieux quelquefois la longue patience Fait sur nous à pas lents descendre la vengeance, VOLT., Mérope, I, 4.
Dieu tout-puissant, éclate en ta bonté, Fais descendre ta grâce en ce séjour profane, ID., Zaïre, V, 2.
Cette activité descend de l'atome à l'élément, de l'élément au composé, et varie selon toutes les compositions possibles, DIDEROT, Opin. des anc. philos. Épicuréisme.
En descendant de perceptions claires en perceptions claires, car c'est la manière de philosopher de l'auteur et la bonne, ID., Lettre sur les aveugles.
Non non, dans son coeur seul mon secret doit descendre, DELAV., Paria, III, 2.
Descendre du trône, se démettre de l'autorité royale ; être détrôné.
Tyran, descends du trône et fais place à ton maître, CORN., Héracl. I, 2.
Je ne suis plus surprise que la reine Christine soit descendue du trône pour vivre avec plus de liberté, MAINTENON, Lettre à Mme de St-Géran, 24 août 1696.
Il se dit, dans le même sens, de tout haut emploi.
Il aima mieux descendre du ministère que de s'y dégrader, MARMONTEL, Mém. XI.
Absolument, dans le même sens.
Et monté sur le faîte, il aspire à descendre, CORN., Cinna, II, 1.
Descendre au tombeau, dans la tombe, au cercueil, mourir.
Sire, ainsi ces cheveux blanchis sous le harnois.... Descendaient au tombeau tout chargés d'infamie, CORN., Cid, II, 9.
Mais quand tu le verrais descendre chez Pluton, ID., Pomp. II, 2.
Mourez donc, et gardez un silence inhumain ; Mais, pour fermer vos yeux, cherchez une autre main ; Quoiqu'il vous reste à peine une faible lumière, Mon âme chez les morts descendra la première, RAC., Phèdre, I, 3.
Triste destin ; il descend au tombeau, Plus faible, plus enfant qu'il ne l'est au berceau, L. RAC., Relig. ch. II.
Un plus noble chemin pour descendre au tombeau, VOLT., Orphel. IV, 6.
Là le Tasse, brûlé d'une flamme fatale, Expiant dans les fers sa gloire et son amour, Quand il va recueillir la palme triomphale Descend au noir séjour, LAMART., Méd. I, 14.
Descendre en soi-même, dans sa conscience, s'interroger, s'examiner.
Apprends à te connaître et descends en toi-même, CORN., Cinna, V, 1.

2° Terme de marine. Descendre à terre, débarquer pour un moment.

3° Faire irruption, en parlant d'une invasion qui se fait par mer ou par des ennemis venant d'un pays plus élevé. Les Goths, les Lombards descendirent en Italie.
Ce grand homme [Colomb] avait découvert la terre ferme de l'Amérique, mais sans y descendre, RAYNAL, Hist. phil. VII, 2.
Peutêtre dans nos ports le verrons-nous descendre, RAC., Androm. I, 2.

4° Mettre pied à terre, soit de cheval, soit de voiture, soit même hors d'un bateau.
La reine alla hier faire collation à Trianon, elle descendit à l'église, puis à Clagny, où elle prit Mme de Montespan dans son carrosse et la mena à Trianon avec elle...., SÉV., Lett. 12 juin 1675.
Je vous conjure, ma chère enfant, si vous vous embarquez [sur le Rhône], de descendre au pont du Saint-Esprit, ID., 18.
Loger en voyage. Il descend toujours au même endroit. Descendre chez un ami.
Venez donc descendre chez nous, SCARRON, Virg. trav. VIII.

5° Terme de procédure. La justice a descendu chez lui, les officiers de la justice se sont transportés chez lui et ont fait visite dans sa maison, l'ont interrogé, etc.

6° S'abaisser, aller plus bas, en parlant des choses. La marée descend. Le ballon descendit rapidement. Le thermomètre a descendu de quatre degrés depuis hier.
Dans nos ports la marée emploie un peu plus de temps à descendre qu'à monter ; et, à Brest, la différence de ces deux temps est d'environ dix minutes et demie, LAPLACE, Exposit. IV, 11.

7° Pendre. Les cheveux lui descendent jusqu'à la ceinture.
Sur son dos descendait la peau d'un léopard, LAMOTTE, dans DESFONTAINES.

8° Aller en pente. Ce sentier descend vers le village. La route descend beaucoup en cet endroit.

9° Condescendre, se baisser jusqu'à.
De ses importantes occupations elle descend humainement dans le plaisir de nos spectacles, MOL., Critique, Dédicace.
Comment elle et son mari pouvaient descendre à leurs domestiques sans que ceux-ci fussent tentés de s'égaler à eux à leur tour, J. J. ROUSS., Hél. IV, 10.
Descendre dans le détail d'une affaire, s'y appliquer avec une minutieuse attention.
Sa facile bonté sur son front répandue Jusqu'aux moindres détails est d'abord descendue, RAC., Brit. V, 3.
Il descendait dans le détail des différends de ses sujets, MASS., Pet. car. Écueils.
Descendre dans le détail, signifie aussi rapporter les détails, les circonstances particulières.

10° S'abaisser, se ravaler.
Quoi ! je pourrais descendre à ce lâche artifice, CORN., Rodog. III, 3.
A-t-elle pu descendre à la moindre prière ?, ID., Médée, II, 3.
C'est à toi d'élever tes sentiments aux miens, Non à moi de descendre à la honte des tiens, ID., Hor. IV, 7.
C'est avoir fait beaucoup que d'avoir jusque-là Fait descendre l'orgueil des héros de Sylla, ID., Sertor. I, 2.
Un grand roi descend-il jusqu'à cet artifice ?, RAC., Mithr. IV, 1.
Je veux bien avec toi descendre à me commettre, VOLT., Tancr. III, 6.
La honte où je descends de me justifier, ID., Zaïre, IV, 6.
Jamais les grands rois n'ont descendu à ces bassesses [les confiscations], ID., Moeurs, 117.
Dans la suite il ne dépendit pas de cette fière Agrippine, mieux conseillée, de descendre à des complaisances, DIDER., Essai s. Claude.

11° Déchoir.
L'horreur de voir une autre au rang qui vous est dû Et le juste chagrin d'avoir trop descendu, CORN., Othon, III, 5.

12° Terme de musique. Passer de l'aigu au grave. Descendre d'un ton, d'une quinte. La voix ne peut descendre plus bas.

13° Terme de marine. Le vent descend, lorsqu'il change dans la direction du nord vers le sud.

14° Être issu. En ce sens il se construit toujours avec l'auxiliaire être.
Ils croient être descendus d'Hercule, VAUGEL., Q. C. liv. IV, dans RICHELET.
Je ne vois pas comment on pourrait douter du manichéisme des Albigeois, ni qu'ils ne soient descendus des manichéens de la Bulgarie, BOSSUET, Var. X, § 56.
Le sang de ces héros dont tu me fais descendre, RAC., Iphig. V, 6.
Il descend comme moi Du sang infortuné de notre premier roi, ID., Esth. III, 4.
Fussiez-vous descendu du lugubre Héraclite De père en fils, parbleu, vous rirez de ce trait, REGNARD, Distrait, I, 6.
Le corps, né de la poudre, à la poudre est rendu ; L'esprit retourne au ciel dont il est descendu, LOUIS RAC., la Relig. ch. II.
Il [Maimonides] se vantait d'être descendu de la maison de David, comme font la plupart des Juifs d'Espagne, DIDER., Opin. des anc. phil. (Juifs).

15° V. a. Mettre plus bas. Il faut descendre un peu ce tableau.
Descendre un bateau, un navire, le faire aller en aval.
Populairement, faire tomber, abattre, tuer. Tu vois là haut cet écureuil, tâche de le descendre. Il le descendit d'un coup de fusil.

16° Descendre un escalier, une montagne, aller du haut de cet escalier, de cette montagne vers le bas. Les degrés que nous avons descendus si vite.
Ménalque descend l'escalier du Louvre, LA BRUY., XI.
Les ministres sacrés Du temple en un moment descendent les degrés, C. DELAV., Paria, IV, 2.
Repose-toi, mon âme.... L'amitié te trahit, la pitié t'abandonne, Et, seule, tu descends le sentier des tombeaux, LAMART., Médit. I, 6.

17° Descendre un fleuve, une rivière, se rapprocher de l'embouchure, du confluent. Les bateaux qui descendent la rivière.
Rosette reçoit, à une lieue de l'embouchure occidentale du Nil, les denrées qui descendent le fleuve sur les bateaux, RAYNAL, Hist. phil. XI, 3.

18° Terme de guerre. Descendre la tranchée, descendre la garde, se retirer après l'avoir montée pour faire place à ceux qui doivent succéder.
Voilà des lettres de votre enfant ; il vient de descendre la tranchée ; Monseigneur y est tous les jours, SÉV., Lett. Jour de la Toussaint 1688.
Fig. et populairement. Descendre la garde, tomber, faire une chute, et aussi mourir.

19° Mettre, déposer à terre. On a descendu plusieurs passagers dans cette île.
Mon fiacre fut obligé de me descendre à quelques pas de chez elle, MARIVAUX, Paysan parv. t. III, 5° part. p. 77, dans POUGENS.

20° Terme de musique. Descendre un instrument de quelques tons, en relâcher les cordes.
Descendre la gamme, la parcourir en allant de l'aigu au grave.
Participe présent du verbe descendre est descendant
Le verbe descendre est une verbe du 3ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 3ème groupe:
  • Acquérir
  • éteindre
  • Fuir
  • Rabattre
  • Réduire
  • Seoir


  • Pour nous contacter...