Conjugaison

Le verbe abolir conjugué au présent de l'indicatif

J'abolis

Tu abolis

Elle/Il abolit

Nous abolissons

Vous abolissez

Elles/Ils abolissent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
J'abolissais
Tu abolissais
Elle/Il abolissait
Nous abolissions
Vous abolissiez
Elles/Ils abolissaient
Futur:
J'abolirai
Tu aboliras
Elle/Il abolira
Nous abolirons
Vous abolirez
Elles/Ils aboliront
Passé simple:
J'abolis
Tu abolis
Elle/Il abolit
Nous abolîmes
Vous abolîtes
Elles/Ils abolirent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
J'abolirais
Tu abolirais
Elle/Il abolirait
Nous abolirions
Vous aboliriez
Elles/Ils aboliraient
Présent du subjonctif:
Que j'abolisse
Que tu abolisses
Qu'elle/Il abolisse
Que nous abolissions
Que vous abolissiez
Qu'elles/Ils abolissent
Imparfait du subjonctif:
Que j'abolisse
Que tu abolisses
Qu'elle/Il abolît
Que nous abolissions
Que vous abolissiez
Qu'elles/Ils abolissent
Impératif:
abolis
abolissons
abolissez


Définition du verbe abolir:
1° Mettre à néant. Abolir une loi. Les actes de ce gouvernement furent abolis. Des sectes ont voulu abolir le mariage. Les parlements furent abolis par l'Assemblée constituante. Dans les républiques anciennes, on abolissait quelquefois en partie les dettes pour soulager la plèbe obérée.
En vain l'hérésie lui a-t-elle refusé ce culte suprême, et, par une audace insoutenable, a-t-elle entrepris de l'abolir, BOURD., Pens. t. III, p. 262.
Pour en abolir la mémoire, BOSSUET, Hist. I, 10.
L'idolâtrie allait abolir la loi de Dieu, ID., ib. II, 109.
On verra de David l'héritier détestable Abolir tes honneurs, profaner tes autels, RAC., Ath. v, 6.
Et veulent aujourd'hui qu'un même coup mortel Abolisse ton nom, ton peuple et ton autel, ID., Esth. I, 4.
Une mode a à peine détruit une autre mode, qu'elle est abolie par une plus nouvelle, qui cède elle-même à celle qui la suit et qui ne sera pas la dernière, LABRUY., 13.
Il abolit la dignité de patriarche, quoique assez dépendante de lui, et par là se trouva plus maître de son église, FONTENELLE, Czar Pierre.
J'abolis les faux dieux, VOLT., Mah. II, 5.
Tu juras toi-même D'abolir pour jamais l'autorité suprême, ID., M. de Cés. I, 3.

2° Terme d'ancien droit criminel. Abolir une créance, en interdire les poursuites.
Mes services.... Pour le faire abolir [mon crime] sont plus que suffisants, CORN., Cid, II, 1.

3° S'abolir, être aboli. Cet usage s'est aboli peu à peu.
Une maison de confusion où les plus anciennes pratiques s'abolissent, BOURD., Pens. t. II, p. 386.
[Liberté] Tes purs adorateurs, étrangers sur la terre, Voyant dans ces excès ton saint nom s'abolir, Ne le prononcent plus, LAMART., Méd. II, 20.
Tout crime s'abolit au bout d'un certain nombre d'années, , Acad.
Participe présent du verbe abolir est abolissant
Le verbe abolir est une verbe du 2ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 2ème groupe:
  • Alentir
  • Enlaidir
  • Envieillir
  • Gémir
  • Hennir
  • Rétrécir


  • Pour nous contacter...