Conjugaison

Le verbe conquérir conjugué au présent du subjonctif

Que je conquière

Que tu conquières

Qu'elle/Il conquière

Que nous conquérions

Que vous conquériez

Qu'elles/Ils conquièrent



Autre temps du subjonctif:
Imparfait du subjonctif:
Que je conquisse
Que tu conquisses
Qu'elle/Il conquît
Que nous conquissions
Que vous conquissiez
Qu'elles/Ils conquissent


Autres modes et temps:
Présent de l'indicatif:
Je conquiers
Tu conquiers
Elle/Il conquiert
Nous conquérons
Vous conquérez
Elles/Ils conquièrent
Imparfait de l'indicatif:
Je conquérais
Tu conquérais
Elle/Il conquérait
Nous conquérions
Vous conquériez
Elles/Ils conquéraient
Futur de l'indicatif:
Je conquerrai
Tu conquerras
Elle/Il conquerra
Nous conquerrons
Vous conquerrez
Elles/Ils conquerront
Passé simple de l'indicatif:
Je conquis
Tu conquis
Elle/Il conquit
Nous conquîmes
Vous conquîtes
Elles/Ils conquirent
Conditionel présent:
Je conquerrais
Tu conquerrais
Elle/Il conquerrait
Nous conquerrions
Vous conquerriez
Elles/Ils conquerraient
Impératif:
conquiers
conquérons
conquérez


Définition du verbe conquérir:
v. a.

1° Soumettre par les armes. Les Romains conquirent les Gaules. Les Français ont conquis l'Algérie.
C'est mon trône, c'est moi qu'on prétend conquérir, CORN., Sertor. V, 3.
S'il avait pu conquérir le monde entier, il en aurait cherché un nouveau pour satisfaire l'avidité de ses désirs, ROLLIN, Hist. anc. Oeuvres, t. VI, p. 583, dans POUGENS.
Voir, c'est avoir, allons courir, Car tout voir c'est tout conquérir, BÉRANG., Bohémiens.
Absolument.
Et ce n'est que pour vous que vous avez conquis, CORN., Nicom. II, 3.
Il aime à conquérir, mais il hait les batailles, ID., Attila, IV, 1.
Il semblait qu'ils ne conquissent que pour donner, MONTESQ., Rom. 5.
C'était une manière lente de conquérir ; on vainquait un peuple et on se contentait de l'affaiblir, ID., ib. 6.
L'empereur écoute encore ; le bruit augmente ; est-ce donc une bataille, s'écrie-t-il ? Chaque décharge le déchire ; car il ne s'agissait plus pour lui de conquérir, mais de conserver, SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 2.

2° Fig. Conquérir le ciel. Conquérir son rang. Conquérir l'estime.
J'ai conquis votre coeur au péril de ma vie, CORN., Perthar. I, 4.
Mais quoique sa valeur t'ait conquise aujourd'hui...., ID., Cid, V, 8.
Il peut me conquérir à ce prix sans danger, RAC., Andr. V, 2.
Et n'apprendrez-vous point à conquérir des coeurs ?, VOLT., Alz. IV, 1.

3° Se conquérir, v. réfl. Faire la conquête l'un de l'autre.
Ces hordes se conquièrent sans cesse les unes les autres, MONTESQ., Esp. XVIII, 19.
Être conquis, gagné, obtenu. Ici la faveur se conquiert par le mérite.
Le verbe conquérir est une verbe du 3ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 3ème groupe:
  • Appendre
  • Conscrire
  • Empreindre
  • Enclore
  • Paître
  • Revêtir


  • Pour nous contacter...