Conjugaison

Le verbe compatir conjugué au présent de l'indicatif

Je compatis

Tu compatis

Elle/Il compatit

Nous compatissons

Vous compatissez

Elles/Ils compatissent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
Je compatissais
Tu compatissais
Elle/Il compatissait
Nous compatissions
Vous compatissiez
Elles/Ils compatissaient
Futur:
Je compatirai
Tu compatiras
Elle/Il compatira
Nous compatirons
Vous compatirez
Elles/Ils compatiront
Passé simple:
Je compatis
Tu compatis
Elle/Il compatit
Nous compatîmes
Vous compatîtes
Elles/Ils compatirent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
Je compatirais
Tu compatirais
Elle/Il compatirait
Nous compatirions
Vous compatiriez
Elles/Ils compatiraient
Présent du subjonctif:
Que je compatisse
Que tu compatisses
Qu'elle/Il compatisse
Que nous compatissions
Que vous compatissiez
Qu'elles/Ils compatissent
Imparfait du subjonctif:
Que je compatisse
Que tu compatisses
Qu'elle/Il compatît
Que nous compatissions
Que vous compatissiez
Qu'elles/Ils compatissent
Impératif:
compatis
compatissons
compatissez


Définition du verbe compatir:
1° Être touché, attendri des maux d'autrui.
Bien qu'à ses déplaisirs mon âme compatisse, CORN., Cid, II, 8.
Mon Dieu, de quelle humeur, Dorine, tu te rends ! Tu ne compatis point au déplaisir des gens, MOL., Tart. II, 3.
Vous étiez né dur et hautain.... mais enfin vous êtes devenu homme, et vous commencez, par l'expérience de vos maux, à compatir aux maux des autres, FÉN., Tél. XXIII.
On sait compatir aux peines d'autrui, ID., ib. XX.
J'entre dans vos peines et j'y compatis, BOSSUET, Lett. Corn. 121.
Je sens qu'à sa douleur je pourrais compatir, RAC., Bérén. III, 4.
Qui ne sait compatir aux maux qu'on a soufferts ?, VOLT., Zaïre, II, 2.

2° Avoir une tolérance charitable. Compatir à la faiblesse humaine.
Il [Dieu] compatit d'en haut à l'erreur qui le prie ; à défaut des clartés, il nous compte un désir, LAMART., Harm. I, 6.

3° S'accorder, vivre avec.
Vous dites tous les jours qu'une autre [personne] enfin est toute pétrie d'humeur et de caprice, et que dans l'enceinte de sa maison personne ne peut compatir avec elle, MASS., Car. Injust. du monde.
Vous vous plaignez que votre frère vous déplaît et qu'il n'est pas en vous de le supporter et de compatir avec lui, ID., Car. Pardon des offenses.
Ceux qui font sonner le plus haut les défauts de leurs frères, sont ceux mêmes avec qui personne ne peut compatir, ID., ib.
Tous ensemble [la ligue des Lorrains] aspiraient à gouverner un prince qui, n'étant que dauphin, les faisait tous compatir dans la vue de se soutenir, SAINT-SIMON, 270, 147.
En parlant des choses, se concilier, être compatible.
J'ai expliqué comment cela peut compatir avec la bonté de Dieu, DESC., Rép. II.
Cette vertu impitoyable ne peut compatir avec votre générosité, VOIT., Lett. 22.
Une étroite amitié l'un à l'autre nous joint ; Mais enfin nos désirs ne compatissent point, CORN., Attila, I, 3.
L'engagement ne compatit point avec mon humeur, MOL., D. Juan, III, 6.
Une paix qui ne peut compatir avec le péché, BOURD., Avent, Sur la pénit. 206.
La pénitence ne compatit pas avec des péchés, BOSSUET, Var. 1.
On en prend tout ce qui peut compatir avec le sérieux de son état, MASS., Avent, Délai.
Le respect est de glace et l'amour est de flamme, Ils ne sauraient tous deux compatir dans une âme, CHAUL., à madame D. L. Madrigal 2.
Participe présent du verbe compatir est compatissant
Le verbe compatir est une verbe du 2ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 2ème groupe:
  • Amatir
  • Blettir
  • Enforcir
  • GĂ©mir
  • Rabougrir
  • Tarir


  • Pour nous contacter...