Conjugaison

Le verbe combattre conjugué au présent de l'indicatif

Je combats

Tu combats

Elle/Il combat

Nous combattons

Vous combattez

Elles/Ils combattent



Autres temps de l'indicatif:
Imparfait:
Je combattais
Tu combattais
Elle/Il combattait
Nous combattions
Vous combattiez
Elles/Ils combattaient
Futur:
Je combattrai
Tu combattras
Elle/Il combattra
Nous combattrons
Vous combattrez
Elles/Ils combattront
Passé simple:
Je combattis
Tu combattis
Elle/Il combattit
Nous combattîmes
Vous combattîtes
Elles/Ils combattirent


Autres modes et temps:
Conditionel Présent:
Je combattrais
Tu combattrais
Elle/Il combattrait
Nous combattrions
Vous combattriez
Elles/Ils combattraient
Présent du subjonctif:
Que je combatte
Que tu combattes
Qu'elle/Il combatte
Que nous combattions
Que vous combattiez
Qu'elles/Ils combattent
Imparfait du subjonctif:
Que je combattisse
Que tu combattisses
Qu'elle/Il combattît
Que nous combattissions
Que vous combattissiez
Qu'elles/Ils combattissent
Impératif:
combats
combattons
combattez


Définition du verbe combattre:
v. a.

1° Se battre contre un ennemi, soit qu'on attaque, soit qu'on se défende. Combattre un adversaire. Combattre les bêtes féroces.
On eut d'abord à combattre les bêtes farouches ; les premiers héros se signalèrent dans ces guerres, BOSSUET, Hist. I, 1.
Faire la guerre. Combattre les ennemis de son pays.
Dans le langage élevé ou poétique.
Mon père.... plein du grand combat qu'il avait combattu, En racontant sa vie enseignait la vertu, LAMARTINE, Harm. III, 2.
Bien : aimez vos amours et combattez vos guerres, V. HUGO, Odes, II, 10. Cet emploi se justifie par l'exemple célèbre de Bossuet : Dormez votre sommeil, grands de la terre, le Tellier.

2° Fig. Combattre les préjugés. Combattre l'hérésie.
Un scrupule continuel la combat dans cette jouissance, PASC., Conv. des P.
Rodrigue dans mon coeur combat encor mon père, CORN., Cid, III, 3.
Car enfin ce n'est rien d'avoir à combattre l'indifférence ou les rigueurs d'une beauté qu'on aime, MOL., Sicilien, 3.
De cent peuples pour lui combattre la rigueur, RAC., Androm. I, 4.
Me faudra-t-il combattre encor vos cruautés ?, ID., ib. I, 4.
C'est une ingratitude de combattre les intentions de son bienfaiteur, PATRU, Plaidoyer 3, dans RICHELET.
Nos vrais ennemis sont en nous-mêmes, et Louis combat ceux-là plus que tous les autres, BOSSUET, Marie-Thérèse.
Combattre la nature, lutter contre les obstacles qu'elle présente à l'homme.
Il nous a fallu reprendre Corbie.... en une saison en laquelle, outre les hommes, nous avions encore le ciel à combattre, VOIT., Lett. 74.
Les chefs et Mortier lui-même, vaincus par l'incendie qu'ils com battaient depuis trente-six heures, y vinrent [au Kremlin] tomber d'épuisement et de désespoir, SÉGUR, Hist. de Napol. VIII, 6.
Essayer de réfuter ou de détruire les opinions qu'un autre avance. Cet orateur combattit le ministère. Aristote combat souvent Platon.
Je tiens aussi difficile de combattre un ouvrage que le public approuve, que d'en défendre un qu'il condamne, MOL., Fâch. Préface.
On voit que les grands noms ne lui en imposaient pas ; il combat quelquefois Morgagni en le respectant, et Haller en l'estimant, CONDORCET, Bertin.

3° Combattre un mal, une maladie, y opposer les moyens qui peuvent en procurer la guérison ou en arrêter les progrès.

4° V. n. Livrer combat.
À ce que je puis voir vous avez combattu, Prince, par intérêt plutôt que par vertu, CORN., Nicom. II, 3.
Je combattais, Seigneur, avec Montmorency, VOLT., Zaïre, II, 3.
Mon Dieu, j'ai combattu soixante ans pour ta gloire, ID., ib. II, 3.
Je suis l'un des guerriers qui sont venus de France Combattre parmi vous pour votre indépendance, MASSON, Helv. II.
Deux taureaux combattaient à qui posséderait Une génisse avec l'empire, LA FONT., Fabl. II, 4.
Les Machabées étaient vaillants, et pourtant il est écrit qu'ils combattaient par leurs prières plus que par leurs armes, BOSSUET, Marie - Thérèse.
Par extension.
Et comptez - vous pour rien Dieu qui combat pour nous ?, RAC., Ath. I, 2.
C'est ainsi que M. de Beaumont défend à Paris l'innocence des Sirven, après avoir si glorieusement combattu pour les Calas, VOLT., Lett. à M***, mars 1767.
Lutter.
Pollux.... ne combattait pas mieux du ceste, FÉN., Tél. XVI.
Fig. Être en état de lutte, faire des efforts.
Pour ne la plus aimer j'ai cent fois combattu, RAC., Bérén. V, 7.
Par elle [la tentation] sa vertu plus vivement éclate, Et l'on doute d'un coeur jusqu'à ce qu'il combatte, CORN., Imit. I, 13.

5° Combattre contre, au propre et au figuré, lutter, engager, soutenir la lutte. Il combattit contre les ennemis. Combattre contre les tentations. Combattre contre la faim.
Il essaye, il fait des efforts, il combat contre le danger, MASS., Avent. Délai de la convers.
Dans le style élevé.
[Ile] Bordée de rochers affreux contre lesquels la mer va follement combattre, FÉN., Tél. VIII.
Combattre pour, concourir au succès au triomphe de.
Les maladies qui désolèrent l'armée ennemie combattirent pour Louis XIV, VOLT., Louis XIV, 21.
Combattre de civilité, de politesse avec quelqu'un, faire assaut de civilité.

6° Se combattre, v. réfl. Se battre l'un contre l'autre ; être opposé l'un à l'autre. Ils se combattirent avec fureur.
Fig. Ces raisons se combattaient dans son esprit.
L'auteur se combat lui-même, BOSSUET, Somm. de la doctr.
Participe présent du verbe combattre est combattant
Le verbe combattre est une verbe du 3ème groupe.
Voisi quelques autres verbes du 3ème groupe:
  • Astreindre
  • Contenir
  • Redéfaire
  • Requérir
  • Surproduire
  • Tendre


  • Pour nous contacter...